SKKAB

Conférence suisse des branches de formation et d'examens commerciales

SKKAB

La phase de mise en œuvre a commencé

Les réformes dans la formation commerciale initiale et le commerce de détail doivent être mises en œuvre de façon homogène à l’échelle suisse. Les responsables de projet des écoles professionnelles et des cantons seront soutenus. Les offres ont été présentées lors d’une manifestation d’information.

L’organe national de coordination (ONC) pour la réforme des formations initiales dans le commerce de détail et le champ professionnel commercial a invité les représentant-e-s des écoles professionnelles et des cantons à une manifestation d’information virtuelle le 21 septembre, marquant ainsi le début de la phase de mise en œuvre. Plus de 130 personnes ont répondu à l’invitation. Le message central transmis lors de la manifestation était le suivant : les responsables de projet des écoles professionnelles et des cantons seront soutenus et accompagnés lors de l’introduction des nouvelles formations initiales jusqu’en 2025.

Site Internet commun

Pour l’ONC, la mise en œuvre de la réforme est une phase décisive. Ce qui a été développé sur la base d’analyses et de discussions approfondies doit désormais faire ses preuves dans la pratique. Deux facteurs sont essentiels pour que la réforme puisse être mise en œuvre avec succès :

  1. Les responsables dans les écoles professionnelles et les cantons doivent comprendre les réformes dans le détail. Cela signifie qu’ils doivent être bien informés et qu’ils doivent pouvoir clarifier leurs questions en suspens simplement et rapidement avec des spécialistes.
  2. Les instruments de mise en œuvre et les documents de base doivent faire leurs preuves dans la pratique. Lorsque ce n’est pas le cas, ils doivent être adaptés de façon ciblée. Cela nécessite une évaluation systématique des retours.

Pour satisfaire ces exigences, l’ONC a d’une part créé la plateforme d’information centrale la-reforme.ch qui renseigne sur les projets en cours, donne accès à tous les documents de base (notamment ordonnances sur la formation, plans de formation et profils de qualification) et aux plans d’études nationaux pour les écoles professionnelles, fournit des liens vers les médias d’apprentissage ainsi qu’un agenda avec les dates à retenir. Les personnes qui souhaitent être informées rapidement sur les nouveautés peuvent s’abonner à une newsletter sur le site Internet.

Service d’aide centralisé

 D’autre part, l’ONC a créé un service d’aide centralisé pour toutes les questions en lien avec les réformes. Ce service peut être contacté par l’intermédiaire du nouveau site Internet. Les questions sont enregistrées puis envoyées aux expert-e-s, qui y répondent dans les 24 heures selon leurs possibilités. Ce service d’aide centralisé permet d’apporter des réponses cohérentes et efficaces à des questions comparables, ainsi que d’identifier rapidement les domaines qui posent problème. La plateforme d’information et le service d’aide déchargent ainsi les cantons.

L’évaluation systématique des retours et des questions ainsi que les échanges d’expérience réguliers des cantons sur la mise en œuvre fourniront des informations importantes pour le pilotage, qui permettront d’optimiser le processus et les instruments de mise en œuvre. Ces informations serviront également de base pour l’examen quinquennal des organes responsables.

Manifestations de lancement axées sur des thèmes spécifiques

Pour finir, certains thèmes seront approfondis avec les responsables de projet dans le cadre de manifestations de lancement. Ces dernières commenceront en décembre 2022 et seront organisées séparément par champ professionnel. Dans le champ professionnel commercial, elles seront même séparées pour la formation initiale en école et en entreprise. Parmi les thèmes possibles figurent les examens pour les notes d’expérience, l’utilisation des exercices d’entraînement ou le travail avec les mandats pratiques à l’école.

Pour les entreprises formatrices, la phase de mise en œuvre commence début 2023. La responsabilité incombe aux organes responsables. Dans le champ professionnel commercial, elle incombe aux différentes branches de formation et d’examens. La CSBFC fournira en temps voulu des informations sur les offres correspondantes.

www.la-reforme.ch

Tous les messages